LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION POUR LES POIDS LOURDS EN 2024

Le Parlement européen a instauré une nouvelle réglementation visant à renforcer la sécurité des poids lourds et des usagers de la route. Certaines de ces mesures sont déjà en vigueur, tandis que d’autres seront adoptées d’ici à 2024.

Pourquoi de nouvelles mesures ?

Bien que le nombre d’accidents impliquant des poids lourds ne soit pas plus élevé que ceux causés par des automobilistes, il est indéniable que ces incidents sont plus susceptibles de mettre en danger la vie des usagers de la route, en particulier les cyclistes, les piétons et les motards. En 2020, 14% des accidents impliquant un poids lourd ont été mortels, contre 5% pour les autres types d’accidents. Il est également notable que lorsque le conducteur d’un poids lourd provoque lui-même un accident sans tiers, le chauffeur décède dans 2 cas sur 3.

Les angles morts au cœur du dispositif

En 2020, deux amendements ont été adoptés concernant les angles morts. En raison du champ de vision limité du chauffeur routier, certaines parties de son camion ne sont pas visibles, rendant les usagers de la route situés dans ses angles morts invisibles pour lui. Pour remédier à cela, le Parlement a mis en place une signalisation des angles morts sur les poids lourds, bus et cars (véhicules de plus de 3,5 tonnes) à l’aide d’une étiquette de 25×17 cm apposée sur les côtés et l’arrière des véhicules, applicable depuis début 2021. Cette mesure est obligatoire pour tous les transporteurs circulant sur les routes françaises, qu’ils soient nationaux ou étrangers.

Le deuxième amendement donne aux maires français le pouvoir d’interdire à tout véhicule de plus de 3,5 tonnes ne disposant pas d’équipement de détection d’angles morts de circuler dans leur ville.

Quels équipements obligatoires pour les poids lourds en 2024 ?

À partir de 2022, tous les nouveaux types de poids lourds doivent être équipés d’un dispositif de détection d’angles morts. D’ici à 2024, cette obligation s’étendra également aux poids lourds neufs déjà homologués avant 2022. En outre, d’ici à 2024, tous les poids lourds neufs, y compris les modèles développés avant 2022, devront être équipés d’une liste étendue d’équipements obligatoires.

Outre les autocollants signalant les angles morts et les dispositifs de détection d’angles morts, les poids lourds neufs proposés sur le marché de l’Union européenne devront dorénavant être équipés d’une liste étendue de plus de 30 dispositifs de sécurité, jusqu’ici considérés comme des options.

L’entrée en vigueur de ces nouvelles exigences est prévue dès le mois de mai 2022 pour les véhicules neufs, tandis que les poids lourds déjà en circulation devront se conformer à ces normes à partir de 2024. Parmi les équipements obligatoires, on notera notamment l’obligation de disposer de :

  • Un système de surveillance de la pression des pneus, favorisant un entretien adéquat et minimisant les risques liés aux problèmes de pneumatiques.
  • Un dispositif d’avertissement, de perte d’attention ou de somnolence, visant à renforcer la sécurité en alertant le conducteur en cas de signes de fatigue ou de distraction.
  • Un système d’avertissement et d’adaptation intelligente de la vitesse, permettant une conduite plus sécurisée en ajustant la vitesse du véhicule en fonction des conditions de circulation.
  • Un système automatisé de freinage d’urgence, offrant une réaction rapide en cas de situations critiques et contribuant à réduire les risques d’accidents.
  • Un radar de recul associé à une caméra, facilitant les manœuvres de marche arrière et réduisant les risques de collision.
  • Un système de déclenchement des warnings en cas de freinage brutal d’urgence, alertant les autres usagers de la route sur une situation critique et privilégiant ainsi une meilleure réaction.
  • Un éthylomètre anti-démarrage, agissant comme un dispositif préventif pour éviter la conduite en état d’ébriété.

Ces nouvelles réglementations marquent une avancée significative dans le renforcement des normes de sécurité applicables aux poids lourds circulant au sein de l’Union européenne. Elles visent à réduire le nombre d’accidents et à promouvoir une conduite plus sûre pour l’ensemble des usagers de la route.

Ces mesures s’ajoutent aux renforcements du contrôle technique des poids lourds en 2018, ainsi qu’à l’obligation du port de pneus hiver pour circuler dans 48 départements français du 1ᵉʳ novembre au 31 mars. Enfin, elles complètent l’obligation des employeurs, notamment des transporteurs, à sensibiliser leurs chauffeurs poids lourds aux risques routiers.

Si vous avez besoin d’informations supplémentaires ou d’un devis pour tous vos transports, MCE Express, votre transporteur, est à votre écoute.

One Comment

  • cunin 27 novembre 2023 at 17 h 10 min

    Merci pour cet article éclairant sur les nouvelles réglementations pour les poids lourds en 2024. Il est crucial pour tous les acteurs du secteur du transport de comprendre ces changements pour assurer la sécurité sur les routes.

Post a Comment

Your email is kept private. Required fields are marked *